Breguet

Depuis 1775
Depuis ses débuts en 1775, Breguet est un vivier de créateurs. Son fondateur Abraham-Louis Breguet n’a-t-il pas révolutionné le monde de l’horlogerie en inventant, entre autres, la montre à remontage automatique, ou le régulateur à tourbillon? La marque compte parmi les fleurons de la haute horlogerie contemporaine et ses garde-temps sont des chefs-d’œuvre de virtuosité, admirés du monde entier.

YouTube: Breguet

Breguet Reine de Naples Collection

Montre-bracelet Breguet Reine De Naples or gris 18K, 36,5 x 28,4 5mm, boucle déployante, automatique glace saphir, avec avec phases de lune, 128 diamants, total: 0,77 ct., 3 atm, Ref.:8908BB/5T/J70/D0D.

Ligne Reine de Naples. Et Breguet créa pour une reine la première montre-bracelet.

Les créations Breguet ont de tout temps séduit et fasciné la femme à l’image d’illustres clientes telles que Marie-Antoinette, reine de France, la marquise de Condorcet, ou l’impératrice Joséphine. Parmi les ferventes admiratrices de Breguet figure également Caroline Murat à laquelle il remit en 1812, il y a plus de deux cents ans, une pièce des plus inédites pour l’époque : la première montre-bracelet. Sa forme ovale n’en était pas moins exceptionnelle. La description soigneusement enregistrée dans les archives de la marque laisse percevoir le caractère raffiné et ingénieux de la réalisation: “répétition de forme oblongue (...), ladite montre s’ajustant dans un bracelet en cheveux garni d’or”. Les modèles de la ligne Reine de Naples, véritables odes à la féminité, sont inspirés de cette mythique création : résolument modernes, raffinés et empreints de poésie.
Breguet Tradition Collection

Montre-bracelet Breguet Tradition Lady, 37mm, or gris 18K, cuir alligator, cadran: Tahiti pearl avec chiffres arabes, automatique Calibre 505 SR, glace saphir, 3 atm, 68 diamants, total: 0,895 ct. Ref.:7038BB/1T/9V6D00D.

La collection Tradition de Breguet. Une invitation au voyage, à travers le temps et par-delà le temps.

La collection Tradition rend un hommage vibrant à la mémoire de Breguet. Ces garde-temps, inspirés des mythiques montres de souscription conçues par A.-L. Breguet, symbolisent tout à la fois un retour aux sources et la vision d’une marque tournée vers l’avenir. Leur esthétique épurée met en scène les complications sur un visage qui harmonise avec élégance tradition et avantgardisme.  Expression subtile de la pureté et de la complexité du temps, la collection Tradition en est indéniablement la quintessence.
Breguet Classique Collection

Montre-bracelet Breguet Classique Phases de lune, 30mm, or gris 18K, cuir alligator, avec boucle ardillon, automatique Calibre 537 L, glace saphir, avec phases de lune, 66 diamants, total: 1,04 ct. Ref.:9088BB/29/964DD0D.

Les Classiques de Breguet représentent le visage idéal du temps: lisible, précis et d’une esthétique épurée.

Qu’il s’agisse de modèles extra-plats ou de complications, les Classiques reflètent tous fidèlement les règles techniques, l’art horloger et les valeurs traditionnelles de la marque Breguet. Les garde-temps de la ligne Classique sont une réelle sublimation du passé et des attributs Breguet. Pour certains modèles, les matériaux nobles utilisés à l’époque – cadrans en émail “grand feu”, chiffres arabes peints à la main – enchanteront les plus grands collectionneurs et amoureux de la marque.
Breguet Type XXI Collection

Chronographe BREGUET Type XXl 42mm, acier cuir veau, automatique Calibre 584 Q/2, glace saphir, 10 atm, Ref.:3817ST/X2/3ZU.

Les chronographes Type XX, Type XXI et Type XXII. Pureté, originalité et technicité.

Conçu dans les années cinquante pour l’Aéronavale française, le chronographe Type XX a intégré la collection Breguet dans une version civile contemporaine, avec un mouvement mécanique à remontage automatique. Son style sport et sa forte personnalité ont d’emblée conquis un public exigeant à la recherche d’un produit pur, original et technique. Les modèles Type XX et Type XXI sont tous équipés de la fameuse fonction “retour en vol” ou “flyback” particulière à l’aéronautique.

A.-L. Breguet devient Horloger de la Marine Royale.

Le 27 octobre 1815, A.-L. Breguet fut nommé Horloger de la Marine Royale par le roi de France Louis XVIII. Ce titre n’était pas uniquement un symbole de reconnaissance et de prestige mais une véritable fonction primordiale pour le pays. En effet, à cette époque, les chronomètres de marine étaient d’une importance capitale pour les flottes puisqu’ils permettaient de calculer la position des navires. Ils se devaient donc d’être précis et de résister aux mouvements constants des bateaux. Investi par sa tâche, Breguet conçut de nombreux chronomètres de marine exceptionnels pour l’époque, montés sur un boitier spécial fait de bois d’acajou ou de noyer. Grâce à un système de suspension à cardans, le chronomètre pouvait garder une position horizontale stable quelles que soient les circonstances. La collection Marine rend hommage à cette partie de l’histoire de la Maison et répond aux exigences de la clientèle actuelle. D’allure sportive et robuste, les montres Marine présentent un design contemporain tout en conservant certains codes esthétiques propres à la marque.

Le fondateur

Référence absolue en matière de Haute Horlogerie, la marque Breguet appartient plus largement à notre patrimoine culturel, position unique qui tient à l’esprit inventif de son fondateur, Abraham-Louis Breguet (1747-1823) ainsi qu’aux maîtres-horlogers d’aujourd’hui.

Né à Neuchâtel, Abraham-Louis Breguet passe à Paris l’essentiel d’une vie riche en inventions aussi importantes que variées. Traitant parallèlement tous les domaines de l’horlogerie, Abraham-Louis Breguet débute sa carrière par une série de coups de maître : la mise au point de la montre automatique dite « perpétuelle », l’invention du ressort-timbre pour les montres à répétition, puis celle du pare-chute, premier dispositif anti-choc.

Appréciées du roi Louis XVI et de la reine Marie-Antoinette, les montres de Breguet possèdent des mouvements originaux et des échappements à ancre ou à cylindre, sans cesse perfectionnés.

Replié en Suisse aux heures sombres de la Révolution, Abraham-Louis Breguet revient dans sa ville d’élection avec un foisonnement d’inventions parmi lesquelles : le spiral Breguet, la première pendulette de voyage, vendue à Bonaparte, la « pendule sympathique », la montre à tact ou encore le tourbillon, qui sera breveté en 1801.

Breguet est apprécié dans toutes les cours d’Europe et devient l’horloger de référence des élites diplomatiques, scientifiques, militaires et financières. Il exécute des pièces spéciales pour ses clients les plus prestigieux. C’est ainsi qu’il créera pour la reine de Naples, Caroline Murat, la première montre-bracelet de l’histoire, en 1810. Comblé d’honneurs, Breguet devient membre du bureau des Longitudes et Horloger de la Marine Royale. Il entre également à l’Académie des Sciences et reçoit la Légion d’Honneur des mains du roi Louis XVIII.

Quand il meurt en 1823, chacun salue en lui un personnage qui, par son génie, a révolutionné toutes les facettes de l’horlogerie.

Aujourd’hui plus que jamais, la vitalité d’une marque se caractérise par sa capacité à innover. La créativité et l’ingéniosité de Breguet ne se sont pas essoufflées avec le temps mais bien accrues puisque depuis 1999, sous l’impulsion de Nicolas G. Hayek et sous la direction actuelle de Marc A. Hayek, les dépôts de brevet sont sensiblement plus nombreux que les inventions répertoriées par son fondateur.