Les 4 C du diamant: Cut, Clarity, Colour et Carat

Les 4 C du diamant: les critères de qualité

Cut, Clarity, Colour et Carat
De tout temps, les pierres précieuses rares comme le diamant ont fasciné les Hommes. Les orfèvres et les joailliers transforment avec talent ces objets rares et précieux en bijoux élégants. Quatre critères, les 4 C, permettent de définir la valeur d’un diamant: la taille (Cut), la pureté (Clarity), la teinte (Colour) et le poids (Carat).

Cut: la taille d’un diamant

La taille (Cut) est le critère le plus important si l’on veut estimer la valeur d’un diamant. Elle dépend surtout du savoir-faire du lapidaire.

La taille du diamant est le plus important des 4 C.

La taille du diamant (ou Cut) constitue le plus important des 4 C. La couleur, la pureté et les dimensions du diamant sont l’apanage de la nature. Mais un diamant ne brille d’un éclat incomparable que s’il a été taillé dans le respect de proportions rigoureuses. Le savoir-faire et l’expérience du lapidaire jouent donc un rôle primordial, car c’est lui seul qui transformera le diamant brut en œuvre d’art.
Différents types de tailles sont possibles selon le diamant: de la taille goutte à la taille brillant aux 57 facettes.

Différentes tailles de diamant

Un diamant qui brille de mille feux

Le type de taille dépend de la forme naturelle du diamant. Seul un diamant taillé de forme ronde et disposant d’au moins 57 facettes peut prétendre à l’appellation «brillant». La symétrie des facettes, les proportions, les dimensions de la table (la plus grande des 57 facettes) et la hauteur générale du brillant jouent un rôle fondamental dans son évaluation. Une bonne taille révèle avec brio l’éclat du diamant. La lumière se reflète d’une facette à l’autre avant d’être dispersée par le haut de la pierre.

Clarity: le degré de pureté

La pureté (Clarity) est un autre des quatre critères de qualité. Le diamant peut atteindre une brillance suprême à laquelle aucune autre pierre ne peut prétendre. La pureté absolue se définit par l’absence d’inclusions. Les inclusions classiques sont des cristaux tiers, grenade, spinelle ou péridot par exemple. Même un autre diamant peut constituer une inclusion. Des inclusions trop nombreuses ou trop grossières peuvent gêner la réflexion de la lumière.

fl

Flawless: pur à la loupe, sans défaut interne ou externe (rarissime)

if

Internally flawless: pur à la loupe, aucun défaut interne

vvs1/vvs2

Very very slightly included: minuscules inclusions extrêmement difficiles à percevoir

vs1/vs2

Very slightly included: très petites inclusions qui peuvent être repérées par un spécialiste chevronné

si1/si2

Slightly included: petites inclusions faciles à repérer par un spécialiste chevronné

I1 à I3

Imperfect: inclusions faciles à voir, pouvant affecter la brillance


Quand un expert ne décèle pas d’inclusions même après observation à la loupe ×10, le diamant est déclaré pur à la loupe.

Les degrés de pureté: du diamant pur à la loupe au diamant à inclusions visibles

Diamants purs à la loupe

En plus des inclusions, les fissures et les éclats ainsi que d’autres imperfections influent également sur la pureté du diamant lors de l’évaluation. Un diamant reçoit la mention «pur à la loupe» (if = internally flawless) si même un expert ne décèle aucun défaut interne comme des inclusions lors de l’observation à la loupe ×10. Les diamants purs à la loupe (if = internally flawless) sont extrêmement rares.

Colour: la couleur de D à Z

La couleur (Colour) est le troisième des 4 C. Pour ce critère, les spécialistes de l’évaluation du diamant attribuent à la pierre une lettre allant de D à Z (D étant la meilleure note et Z la plus basse). De D à H, les experts parlent de diamants blancs. A partir du niveau de couleur I, les pierres présentent un ton de plus en plus jaunâtre.

Les niveaux de couleur vont de D à Z, D étant la meilleure note et Z la plus basse.

Niveau de couleur du diamant: du blanc éclatant aux fancy diamonds colorés.

Fancy diamonds

Certes, on rencontre le plus souvent le diamant sous sa forme transparente, mais le diamant blanc pur à la loupe est extrêmement rare. Même les diamants non taillés affichent une couleur jaune. Non moins rares que le diamant ultrablanc: les fancy diamonds. Ces diamants colorés présentent des teintes qui ne s’inscrivent pas dans l’échelle D à Z: rouge, orange, jaune, vert, bleu, violet, marron, gris et noir.

Couleur ou pureté exceptionnelles?

Pour l’observateur, le niveau de couleur est décisif dans l’évaluation de la qualité du diamant. Même un profane peut distinguer la couleur D de la couleur G. A l’inverse, la pureté d’un diamant ne s’évalue qu’à la loupe ×10. C’est le seul moyen de distinguer les inclusions et autres imperfections.

Carat: le poids du diamant

Pour la pesée d’un diamant, l’unité de mesure est le carat, le dernier des 4 C. Le poids est généralement donné au centième près. Le symbole du carat est ct. Un carat (1.00 ct) équivaut à 0.2 gramme.

Un ou deux carats

Un diamant de deux carats étant beaucoup plus rare que deux diamants d’un carat, il est également plus précieux. Les dimensions d’un diamant n’influent sur sa valeur que lorsque les autres critères de qualité sont remplis. Cela reste très rare, car la probabilité que de petites inclusions se trouvent dans une pierre de plusieurs carats est relativement élevée.

Le poids des pierres précieuses s’exprime en carat, au centième près.

Des diamants de poids et de diamètre différents

Certificats

Les diamants de Bucherer sont certifiés par le très prestigieux GIA (Gemological Institute of America), par le HRD d’Anvers ou par l’un de nos propres laboratoires.

Logo du GIA (Gemological Institute of America)

Bucherer acquiert ses diamants auprès de détaillants de confiance et ne fait appel à aucun intermédiaire. Nous nous fions aux certificats émis par le GIA (Gemological Institute of America). Les pierres sont donc évaluées selon les 4 C, les critères de qualité pour l’évaluation d’un diamant. Tous nos diamants disposent d’un certificat du GIA ou de Bucherer.